Frédéric Beer

Reporteur photographe vidéaste Animalier Artisanat Portrait Évènements d'entreprise, culturels & sportifs

Concentré VS Allongé

À l’issue d’une session photo, les photographes effectuent souvent une sélection drastique de leurs clichés, pour proposer la crème de la crème, où chaque image provoque un effet « waouh ». Sur plusieurs dizaines, voire centaines de clichés, ils retiennent et publient juste quelques images. Ce travail de filtrage évite une dilution de la qualité et que l’excellent côtoie le bon.

En vidéographie, la même approche se traduit par des coupes sévères au montage, afin que chaque plan soit iconique.

Je procède différemment, guidé par mon goût de l’immersion prolongée. Le spectateur que je suis aime se plonger dans une ambiance en faisant durer le plaisir. Je préfère ainsi les reportages longs aux « shorts » ou « reels » que promeuvent à mon grand regret les réseaux sociaux. Je me régale d’un long diaporama ou d’un documentaire animalier de deux heures, m’offrant une riche densité d’informations et de sensations.

C’est pourquoi mes reportages sont généreux en image. Certaines photos peuvent paraitre redondantes, mais à mes yeux elles proposent de subtiles variations d’expression ou d’atmosphère.

Photographier et filmer sur le vif (le « Run and Gun » des anglophones) sont mes pratiques préférées, car elles proposent davantage d’authenticité que les scènes préparées et le jeu scénarisé.

Cependant, cela rend difficile de capturer sur un même cliché ou un même plan tout ce que j’aimerais trouver. Je compense en assouplissant mes critères de sélection et en conservant des images imparfaites d’où émane un élément particulier.

Conscient de la qualité inégale de mes images, j’utilise Instagram pour mesurer leur effet sur le public et identifier celles qui ont le plus d’impact (avec souvent un écart par rapport à mon ressenti personnel). Ainsi, je peux affiner mes sélections, où les petites pépites mettent en valeur les pièces maîtresses.

Mon souhait est de proposer à mes visiteurs une balade où ils décident le temps et la progression à leur gré, pour revivre des émotions que la photo ou la vidéo ressuscitent.

Je suis plus en quête d’émotion que de perfection. Cette direction artistique est un choix personnel assumé, qui ne plaira certainement pas à tous. Si elle vous parle, alors allez découvrir mes reportages et n’hésitez pas à exprimer votre avis.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

Instagram
YouTube
Facebook
LinkedIn

©2023 Frédéric Beer